CANADIAN ASSOCIATION OF LAW TEACHERS
L’ASSOCIATION CANADIENNE DES PROFESSEURS DE DROIT

Cycle de Webinaires de l'ACPD

Cycle de Webinaires de l’ACPD

Nous sommes heureux d’annoncer les événements suivants pour le cycle de webinaires de l’ACPD. Veuillez cliquer sur chaque lien pour plus de détails:

 

Un voyage juridique entre la réalité et la fiction: les jeux pervasifs dans les facultés de droit

Vendredi 7 août 2020 , de 14 h 00 à 15 h 30, heure de l’Est

Les jeux pervasifs brouillent les frontières entre le monde du jeu et le monde réel. Dans cet atelier, nous proposons de partager nos expériences avec la création et la mise en œuvre d’un jeu éducatif pervasif dans deux cours de droit de l’environnement. Nous allons discuter de la façon dont nous avons fusionné une mise en situation qui a duré tout le long d’une session—où un professeur est enlevé pendant le cours—avec des salles d’évasion, des chasses au trésor et d’autres activités en salle de classe. Nous partagerons les défis auxquels nous avons été confrontés en ce qui concerne la création, l’engagement et l’analyse des activités en classe. Au cours de l’atelier, nous aborderons les questions suivantes: quels types de ressources sont nécessaires pour développer et mettre en oeuvre des jeux pervasifs en classe? Quels sont les principaux éléments à considérer lors du développement d’un jeu pervasif? Quels sont les risques de mettre en œuvre un jeu pervasif en classe? Nous voulons démontrer que la création et la mise en œuvre d’un jeu pervasif ne sont pas des tâches impossibles, mais que les jeux pervasifs sont plutôt un moyen très accessible de transformer un cours.   

Organisateurs:

  • Thomas Burelli (Faculté de droit, Section de droit civil, Université d’Ottawa)
  • Alexandre Lillo (Faculté de droit, Section de droit civil, Université d’Ottawa)

Veuillez noter que cette séance aura lieu en anglais.

S'inscrire pour les jeux pervasifs dans les facultés de droit

 

Les boulots parallèles des profs de droit

Lundi 10 août 2020, 14 h, heure de l’Est

Cette table ronde interactive en ligne explorera les questions éthiques et institutionnelles soulevées par les professeurs de carrière dans les facultés de droit canadiennes qui entreprennent du travail rémunéré supplémentaire. Des professeurs de droit entreprenants ont participé à un large éventail de travaux rémunérés supplémentaires. Bien que ce ne soit pas un phénomène nouveau, certains perçoivent une croissance à la fois du nombre de professeurs de droit qui acceptent du travail rémunéré supplémentaire et de l’intensité de ce travail au cours des dernières années. Et pourtant, il y a eu peu de discussions sur ce sujet au sein de la communauté universitaire. Les enjeux sont nombreux, soulevant des questions liées à la répartition des tâches administratives, aux impacts sur les dynamiques d’enseignement et d’apprentissage, aux impacts sur la recherche, à la construction de cultures collégiales, aux rôles des professeurs de droit dans les communautés plus larges, et aux protections liées à la permanence et la liberté académique dont jouissent les professeurs de droit. Cette table ronde interactive vise à susciter une discussion sur ces sujets.

Coprésidents:

  • Benjamin Berger (Osgoode Hall Law School, Université York)
  • Sean Rehaag (Osgoode Hall Law School, Université York)

Répondants:

  • Andrew Botterell (Université Western)
  • Tina Piper (Université McGill)
  • Gemma Smyth (Université de Windsor)

Veuillez noter que cette séance aura lieu en anglais.

S’inscire pour Les boulots parallèles des profs de droit

 

 

Événements passés

Sujets « chauds » dans les cours de droit en ligne

Un sujet « chaud » est un qui a déjà conduit à des ruptures, des bouleversements et des conflits dans nos classes. Ce n’est pas tout simplement «quelque chose sur lequel les étudiants ne sont pas d’accord». C’est plutôt quelque chose où les désaccords semblent faire mal et s’envenimer, provoquant des ruptures qui persistent. Ces deux tables rondes, l’une orientée vers les grands groupes et l’autre vers les petits groupes, se concentreront sur deux questions principales: comment nos pratiques pour traiter des sujets « chauds » en classe seront-elles affectées par le passage en ligne? Qui établit les règles / directives de conduite / participation et où incombera la responsabilité institutionnelle de résoudre des problèmes ?

Afin de permettre à tous les participants de contribuer, l’inscription est limitée à 20 personnes par séance et la double inscription ne sera autorisée que si le nombre le permet.

 

Sujets « chauds » dans les petits groupes en ligne : Une table ronde

Mercredi 29 juillet 2020, de 13 h à 15 h, heure de l’Est

Cette table ronde sera vouée à un échange entre professeurs de droit qui enseigneront en ligne aux petits groupes (par exemple, style séminaire, basé sur la discussion, <25 étudiants), et qui prévoient d’utiliser un élément synchrone significatif dans ces classes.

Les organisatrices sont des professeures féministes qui donnent, entre autres, un cours intersectionnel sur le genre, la sexualité et le droit; un cours sur la race, le racisme et le droit; et un cours sur les théories féministes en droit. Ces cours comprennent un traitement nuancé de sujets allant au-delà du droit positif, tels que les agressions sexuelles, la pornographie, le commerce du sexe, le racisme systémique, le colonialisme et les prisons. Pour de nombreux étudiants, ce sont des sujets difficiles. Nous souhaitons générer un dialogue sur les meilleures pratiques pour transposer les discussions sur des sujets « chauds » aux environnements virtuels.

Les organisatrices feront circuler à l’avance l’ordre du jour de la séance, qui comprendra quelques questions préliminaires pour guider la discussion. La séance s’ouvrira par de brèves remarques et les organisatrices poseront des questions d’orientation. Des discussions auront lieu entre les participants à l’aide d’une liste d’intervenants et des questions générées dans le clavardage de la plateforme en ligne. Une organisatrice prendra des notes et fournira des commentaires et des notes aux participants intéressés par courriel après la table ronde.

Organisatrices:

  • Angela Cameron (Faculté de droit, Section de common law, Université d’Ottawa)
  • Sonia Lawrence (Osgoode Hall Law School, Université York)
  • Jena McGill (Faculté de droit, Section de common law, Université d’Ottawa)
  • Pooja Parmar (Faculté de droit, l’Université de Victoria)

Veuillez noter que cette séance aura lieu en anglais.

 

Sujets « chauds » dans les grands groupes en ligne : Une table ronde (COMPLET)

Lundi 27 juillet 2020, de 13 h à 15 h, heure de l’Est

Cette table ronde réunira des personnes qui enseigneront aux GRANDS GROUPES EN LIGNE (c.-à-d.> 30 étudiants dans des cours obligatoires ou quasi obligatoires) au cours de la prochaine année universitaire avec des composantes synchrones importantes et qui sont intéressées à échanger sur les approches aux sujets « chauds ».

Les réponses en salle de classe aux critiques du Canada contemporain basées sur le racisme, en particulier le racisme anti-Noirs, la colonialité et les expériences des nations et des personnes autochtones sont une préoccupation importante pour de nombreux professeurs de droit dans les cours en présentiel et le demeureront, de manières semblables et différentes, avec le passage en ligne. 

Les organisatrices distribueront un ordre du jour plus détaillé aux participants et animeront la discussion afin de garantir une allocation appropriée du temps aux points de l’ordre du jour et aux contributions des participants. Les organisatrices feront également circuler une liste de ressources à partager à l’avance et prendront des suggestions d’ajouts à la liste. Les organisatrices n’agiront pas en tant qu’enseignants ou experts sur ce sujet. La table ronde ne traitera pas des aspects technologiques des plateformes d’enseignement en ligne.

Organisatrices:

  • Jula Hughes (Faculté de droit Bora Laskin, Université Lakehead)
  • Sonia Lawrence (Osgoode Hall Law School, Université York)
  • Pooja Parmar (Faculté de droit, Université de Victoria)

 

Veuillez noter que cette séance aura lieu en anglais.

Les inscriptions sont maintenant fermées.

 

Procédure civile et racisme : une café-causerie virtuelle

Lundi 13 juillet 2020, de 14h 00 à 15h 00, heure de l'Est

C’est un honneur pour l’ACPD d’annoncer cet événement comme partie sa série de webinaires, le lundi 13 juillet 2020, de 14h à 15h HAE, par intermédiaire de Zoom :

Cette séance réunira des individus enseignant la procédure civile et des sujets connexes pour discuter de la manière dont ils pourront traiter des problèmes de racisme anti-noir et d’autres formes de racisme pendant l'année scolaire 2020-2021. La séance prônera l'autoréflexion et la pensée collaborative. Les contributeurs listés n’essaieront pas d’offrir de réponses définitives. Ils prépareront plutôt des questions pour guider la discussion, chercheront à obtenir des idées des participants et proposeront certaines de leurs propres idées sur la façon dont ils envisagent d’aborder ces sujets. La séance vise à favoriser une communauté d’enseignants de procédure civile à travers le Canada qui sont déterminés à enseigner et à apprendre en tenant compte des questions raciales et qui continueront d’apprendre les uns des autres. Veuillez noter que cette séance aura lieu en anglais.

Contributeurs:

  • Anna Lund, professeure adjointe, Université de l'Alberta (organisatrice et coprésidente de la session)
  • Nayha Acharya, professeure adjointe, Université Dalhousie (coprésidente de la session)
  • Basil Alexander, professeur adjoint, Université du Nouveau-Brunswick (intervenant)

 

Forum sur l’enseignement et l’apprentissage du droit dans le contexte COVID

Mardi 2 juin 2020, de 13h 00 à 15h 00, heure de l'Est

L’Association canadienne des professeurs de droit (ACPD) a organisé deux forums un ligne (en format «table ronde») sur l’enseignement et l’apprentissage du droit en contexte COVID.

La pandémie COVID de 2020 a contraint les facultés de droit à passer à l’enseignement en ligne et à entreprendre d’autres changements majeurs, comme les systèmes d’évaluation modifiés. Quelles leçons les professeurs de droit peuvent-ils tirer de ces changements inusités? Quels autres besoins surgissent et comment devrions-nous essayer de répondre à ces besoins? Quel sera probablement l’impact durable? Alors que nous déplorons les circonstances, avons-nous découvert de nouvelles idées ou de nouvelles approches qui méritent d’être conservées?

La version anglaise a eu lieu le mardi 2 juin 2020 de 13h à 15h HAE.

Les panélistes étaient notamment:

  • Olabisi Akinkugbe (Université Dalhousie)
  • Lisa Cirillo (Downtown Legal Services, Université de Toronto)
  • Catherine Dauvergne (Université de la Colombie-Britannique)
  • Craig Forcese (Université d’Ottawa)
  • Sonia Lawrence (Osgoode Hall, Université York)
  • Shauna Van Praagh (Université McGill)

Voir la version anglaise ici:

 

La version française (organisée conjointement avec l’Association des professeures et professeurs de droit du Québec) a eu lieu le mercredi 17 juin 2020 de 13h30 à 15h30 HAE. Le panel a été présidé par Dia Dabby (UQAM) et  Sèdjro Hountohotegbè (Université de Sherbrooke).

Les panélistes étaient notamment:

  • Andrée Boisselle (Osgoode Hall, Université York)
  • François Brochu (Université Laval)
  • Thomas Burelli et Alexandre Lillo (Université d’Ottawa)
  • Adrien Habermacher (Université de Moncton)
  • Shauna Van Praagh (Université McGill)
  • Nathalie Vézina (Université de Sherbrooke)

Voir la version française ici:

 

 

 


Showing 1 reaction

Please check your e-mail for a link to activate your account.