CANADIAN ASSOCIATION OF LAW TEACHERS
L’ASSOCIATION CANADIENNE DES PROFESSEURS DE DROIT

Message de la présidente Annie Rochette

Messages

Chères et chers collègues,

Il me fait plaisir de vous écrire en tant que nouvelle présidente de l’Association canadienne des professeur(e)s de droit (ACPD) depuis juin 2014. Gemma Smyth, de Windsor, agira à titre de Vice-présidente et Derek McKee continue dans son rôle de Secrétaire-Trésorier. Grâce aux efforts de la présidente Shauna Van Praagh,l’exécutif pour l’année 2014-2015 est constitué de représentantes et représentants de presque toutes les provinces canadiennes. Nous avons aussi pu mettre sur pied quatre comités: un comité pour le site web, un comité pour l’adhésion, un comité organisateur du colloque annuel, et un comité constitué pour la participation de l’ACPD dans les questions d’actualité ayant un impact sur l’enseignement du droit. Nous avons aussi des représentantes et représentants des étudiantes et étudiants des études supérieures.

Au colloque annuel de 2014, qui a eu lieu en juin dernier à Winnipeg, une discussion sur l’avenir de l’association a eu lieu. Malheureusement, malgré le nombre important de professeur(e)s et d’enseignant(e)s de droit au Canada, l’adhésion à l’ACPD est encore loin de ce qu’elle pourrait être, ce qui a un impact sur les ressources disponibles pour les activités de l’ACPD. Nous avons donc discuté à cette rencontre sur la pertinence de l’association. Il ressort de cette discussion que l’ACPD est encore pertinente aujourd’hui, et encore plus que jamais considérant les développements récents dans la profession qui auront un impact certain sur l’enseignement du droit au niveau universitaire. Pour être en mesure de participer à ces discussions, par contre, l’association doit se reconstruire, se redéfinir, et augmenter sa base et sa visibilité. L’ACPD se trouve à une croisée des chemins; en reconnaissant le rôle qu’elle a joué dans le passé, elle doit maintenant regarder vers l’avenir.

Cette année est donc une année de transition: une transition vers un nouveau site web, une transition vers une nouvelle présence dans les médias sociaux, une transition vers une nouvelle façon de gérer les adhésions, et une transition vers un rôle redéfini dans les débats qui nous animent. Le plan d’activités pour l’année 2014-2015 comprend notamment la préparation du nouveau site web, qui sera lancé pour l’année 2015-2016, nous permettant de gérer nous-mêmes les adhésions et les listes de diffusion, d’encourager les discussions à l’aide d’un blog, et de devenir un véritable portail d’outils et de ressources pédagogiques. Nous avons récemment créé un siteFacebook pour pouvoir diffuser des informations pertinentes à l’enseignement du droit et à la profession juridique et ainsi améliorer notre visibilité. L’ACPD est également sur Twitter (@CALT_ACPD). Les réalisations annuelles de l’ACPD (prix, colloque annuel et revue scientifique) feront aussi évidemment partie des activités pour 2014-2015.

 Le rôle de l’ACPD dans les débats concernant l’enseignement du droit

Cette année, nous avons un comité se penchant sur le rôle que peut jouer l’ACPD dans les débats actuels et futurs portant sur l’enseignement du droit. Lors d’une table ronde portant sur les compétences et les nouveaux programmes “LPP” en Ontario, qui a eu lieu au colloque annuel à Winnipeg, il est devenu apparent que l’ACPD DOIT jouer un rôle dans ces débats. Par contre, le nombre de membres de l’association étant restreint, celle-ci ne peut prétendre représenter les professeur(e)s de droit. Les ressources limitées dont nous disposons constituent aussi un frein aux réponses que nous pouvons formuler dans les débats souvent engendrés par la profession. Pour le moment, l’exécutif de l’ACPD est à l’aise avec le mandat suivant, qui vient tout juste d’être adopté et qui deviendra très probablement un amendement prochain à la Constitution:

  1. L’ACPD facilitera les discussions portant sur l’enseignement du droit, notamment à travers:
    (a) la création d’un espace durant le colloque annuel pour discuter et débattre des grands enjeux portant sur l’enseignement du droit et, le cas échéant, formuler une réponse collective à ces enjeux, et,
    (b) son site web et autres ressources en ligne.
  2. Lorsqu’il est dans l’intérêt de l’enseignement du droit et de la pédagogie de participer aux débats, l’ACPD pourra jouer un rôle de leader.
  3. L’ACPD facilitera et soutiendra les projets de recherche reliés à l’enseignement du droit au Canada.
  4. L’ACPD appuiera les efforts de ses membres voulant formuler des réponses à ces questions.
  5. L’ACPD aidera à diffuser les projets de recherche portant sur l’enseignement du droit ainsi que leurs résultats.

Colloque annuel

Le colloque annuel de l’ACPD aura lieu à Ottawa les 2 et 3 juin 2015, dans le cadre du Congrès des sciences sociales et encore en collaboration avec l’Association canadienne droit et société. Le thème choisi pour le colloque est « Le droit et les idées dans la recherche, l’enseignement, l’apprentissage et la transformation » et nous vous encourageons vivement à nous soumettre des propositions pour des communications individuelles, des panels, des tables rondes ou des ateliers. Il y a de nombreux enjeux en droit et dans l’enseignement du droit exigeant notre attention et porteurs de discussions! Les comités de l’ACPD travaillent fort pour créer certains de ces forums, mais le succès de la conférence dépend ultimement de votre participation!

Augmenter la visibilité de l’ACPD et le nombre de membres

Nous comprenons trop bien combien les professeur(e)s de droit sont sollicités à participer à de nombreuses associations, surtout celles dans leur domaine de recherche. Notre comité sur l’adhésion réfléchit à trouver des façons d’attirer plus de professeur(e)s à devenir membres de l’ACPD. Notre dépendance et relation historique à l’Association du Barreau Canadien (ABC) pour le recrutement de nouveaux membres et le renouvelement des adhésions ne répond plus à nos besoins et aux réalités techniques et technologiques. Cette année, les adhésions se feront temporairement via un site indépendant, mais notre nouveau site web devrait être en mesure de gérer les adhésions et les membres à partir de l’année prochaine. Nous travaillons également à redéfinir les frais d’adhésion afin d’encourager une variété de ceux-ci. Ces changements devraient être proposés et entérinés à la prochaine assemblée générale avec une entrée en vigueur en 2015. Nous aimerions beaucoup recevoir vos suggestions et commentaires sur l’adhésion et les frais.

Je pense que nous pouvons nous mettre d’accord que l’ACPD est encore pertinente aujourd’hui. Ile existe en effet un besoin d’espaces de discussion et d’échanges d’idées quant aux enjeux qui nous tiennent à coeur en tant que professeur(e)s de droit, que ces enjeux portent sur l’enseignement du droit, sur la pédagogie, ou sur la relation avec la profession juridique. Il existe aussi un besoin pour cette association de formuler des réponses collectives aux débats portant sur l’enseignement du droit au Canada. Il existe aussi un besoin pour une revue scientifique qui peut nourrir ces débats avec des articles et réflexions scientifiques sur l’enseignement et la pédagogie du droit (REDAC – la Revue sur l’enseignement du droit au Canada). Pour être en mesure de répondre à ces besoins, toutefois, il faut faire plus que d’en parler: il faut s’impliquer. Êtes-vous membre de l’ACPD?

Je me ferai un plaisir de discuter et d’échanger avec vous tout au long de cette année!

Annie Rochette
Présidente, Association canadienne des professeur(e)s de droit
rochette.annie@uqam.ca

DEVENIR MEMBRE DE L’ACPD


Be the first to comment

Please check your e-mail for a link to activate your account.